bandeau val d azun
Shape1

Evasion Pyrénéenne

Shape2
Shape3

Copyright 2017 Evasion Pyrénéenne

Shape1 stage GPS


Rappel historique des outils servant à s'orienter.


Il y a 20 000 ans l'homme se déplaçait à l'instinct pour se nourrir et survivre. En l'an 230 des peuples nomades parcourant les vastes plaines chinoises transportaient déjà sur de petits chariots des aiguilles aimantées. La boussole fût introduite en Europe , via le monde arabe, au XIIe siècle. Ce sont les marins qui les premiers se servirent de cet instrument, auparavant ils se dirigeaient grâce à l'étoile polaire rattachée à la constellation de la petite ourse. De ce nom d'"ourse", arktos en grec, dérivent ceux d'Arctique, attribué à la région du pôle nord et d'Antarctique (=opposé à l'Arctique) assigné à celle du pôle sud.


Au XVe siècle Torricelli invente le baromètre qui permettra de connaître l'altitude d'un lieu.

Au XVIIIe siècle, la France fut entièrement couverte par les 180 feuilles de la carte de Cassini à l'échelle de 1 ligne pour 100 toises (environ 1 : 86 400).

Au XIXe siècle, cette dernière fut remplacée par la célèbre carte d'état major. Elle comptait 267 feuilles en noir et blanc à 1 : 80 000 (1 cm pour 800 m) et le relief y était représenté par des hachures.

Aujourd'hui précises et détaillées, les cartes IGN "Série Bleue" et "Top 25" ont pris le relais de la carte d'État Major. Pour couvrir l'ensemble du territoire à l'échelle 1 : 25 000 (1 cm = 250 m) 1650 cartes "Série Bleue" et 250  "Top 25" sont nécessaires.


Plus proche de nous


La technologie a permis d'aller beaucoup plus loin en terme de positionnement et de localisation sur la planète. En 1957 est lancé le premier satellite artificiel et la réflexion sur la localisation par satellite débuta. Ce sont les militaires qui ont été les premiers intéressés, en 1978 le premier satellite Global Positioning System (GPS) est lancé par les États Unis.

En 1990 le gouvernement des États Unis annonce que les satellites GPS sont utilisables à des fins civiles. En 1995 le GPS est déclaré totalement opérationnel. Mais ce système étant géré par les militaires, lors de conflit, un brouillage est activé et donne une imprécision importante qui rend l'outil inutile en utilisation terrestre. Depuis mai 2000 ce brouillage est supprimé ce qui nous donne une précision variant de 7 à 10 mètres. Avec certains GPS récents acceptant le système WAAS la précision atteint même 3 m. Le niveau de fiabilité de cet outil n'est plus à prouver.


Le GPS est un système américain certes mais l'Europe a décidé en mars 2002 de créer son système de navigation et de positionnement par satellite "Galileo" qui aurait du être opérationnel en 2008. L'histoire ne fait que commencer car les prévisions d'utilisation de ces systèmes sont loin d'être connues par les simples randonneurs que nous sommes.

Plusieurs millions de véhicules en Europe sont équipés d'un système de navigation satellite.




Shape2 Shape3

ORIENTATION ET GPS

Comment ça marche ?


Pour fonctionner le système GPS a besoin de 3 composantes:


Un segments  spatial : 24 satellites tournent autour de la terre sur des orbites qui avoisinent les 20 200 km.

Un segment terrestre de contrôle:  cinq stations terrestres forment un anneau autour de la terre pour assurer des vérifications et envoyer éventuellement des corrections aux satellites.

Un segment utilisateur:  Votre récepteur GPS.


Tout le travail fait par notre récepteur consiste à calculer la distance qui le sépare des satellites.


3 satellites permettent d'obtenir 2 points d'intersection mais un seul est plausible (altitude). Le satellite 4 permet une synchronisation entre les horloges des émetteurs (satellites) et récepteur. Ce dernier retarde progressivement son horloge pour faire coïncider sa trame "heure avec celle des satellites".


Votre récepteur pourra donc donner : l'heure, les coordonnées de sa position à la surface du globe, l'altitude, la vitesse...


Facile à utiliser ?


Oui ! C'est comme tout il faut pratiquer, certes une expérience informatique facilite la chose. Toutefois il faut avoir, au préalable, des connaissances en cartographie car   le GPS est complémentaire de la carte. D'ailleurs il faut qu'il parle le même langage que la carte que vous utilisez cela s'appelle le "DATUM" . Les principales  erreurs ou les réflexions du type "ce n'est pas précis" viennent  du paramétrage  du datum qui apparaît sur les cartes.


Lorsque vous maîtriserez parfaitement le GPS il vous permettra de mémoriser votre tracé, vos objectifs, vos lieux préférés. Vous pourrez créer vos routes de randonnées,  retrouver votre chemin dans le brouillard, lui demander de vous guider vers un lieu, signaler un lieu aux secours etc...


Les utilisations sont multiples



Pour vos loisirs : randonnée sous toute forme, spéléologie,  aviation,  4X4, moto, VTT, parapente, bateau. Localisation de sites : naturalistes, botaniques, faunistiques, pêche, chasse, archéologie, minéralogiste …



Pour votre travail : encadrement d'activités de pleine nature, l'agriculture,  gestion de parcs et concessions automobile, pilotes,  professions médicales, services de secours, services de livraison rapide...


Pour vos déplacements en véhicule :  localiser, guider et mémoriser vos trajets, contrôler  votre vitesse...